Papa ou Maman qui fume : attention à la santé de votre bébé

Quels sont les effets du tabac sur votre bébé ?

Une étude récente a montré que les bébés exposés à la fumée avant ou après la naissance avaient trois fois plus de risques de mourir de la mort subite du nourrisson que les bébés qui n’avaient pas été exposés du tout. Fumer quand on a un bébé l’expose donc à des risques dont on est pas forcément conscient. 

Tabagisme et grossesse : c’est non !

L’arrivée d’un nouveau bébé est un événement passionnant. Mais certaine futures mamans peuvent s’inquiéter des effets de la cigarette et de la nicotine sur leur enfant, et à raison.

Les femmes enceintes qui fument exposent leur bébé à plusieurs risques de santé. Ils peuvent entraîner des problèmes dès la petite enfance et jusqu’à l’enfance et l’âge adulte. L’OMS leur recommande d’arrêter de fumer pendant qu’elles essaient d’avoir un bébé et aussi pendant leur grossesse. Cela réduira non seulement le risque de mort subite du nourrisson mais aussi le risque de fausse couche et de décès périnatal.

Fumer des cigarettes pendant la grossesse peut entraîner de nombreux risques pour la santé des bébés. Par exemple un poids insuffisant à la naissance et un risque accru de mort subite du nourrisson. Les médecins conseillent donc vivement d’arrêter de fumer lorsqu’on essaie de concevoir un enfant ou dès qu’on est enceinte.

Les femmes qui continuent à fumer après l’accouchement exposent encore davantage leur bébé dort dans la même pièce qu’elles. Il est donc important d’avoir une chambre sans fumée, encore plus si vous pratiquez le cododo ou si vous allaitez.

Papa fumeur : quels sont les risques ?

Une étude publiée récemment dans la revue Fertility and Sterility confirme que le tabagisme paternel affecte directement la fertilité masculine, mais a également un impact sur le bébé. 

Tout d’abord, la cigarette diminue la qualité du sperme du papa. La fertilité du futur enfant peut lui aussi se trouver affectée.  Mais ce n’est pas tout : les substances toxiques contenues dans la fumée peuvent également se transmettre génétiquement à l’enfant. Elles augmentent le risque de certaines pathologies comme par exemple la mucoviscidose. Ou le risque de surpoids ou d’obésité.

L’ADN du bébé peut également se trouver être affecté par les substances cancérigènes contenus dans le tabac.  En outre, plus les pères fument, plus le risque que leurs enfants soient confronté à un cancer pendant l’enfance et à l’âge adulte est élevé.

Enfin, les bébés qui sont exposés à la fumée de cigarette avant ou après la naissance ont plus de chances de développer des problèmes respiratoires, tels que l’asthme, les pneumonies  et les bronchites, ainsi que des infections de l’oreille, qui peuvent les affecter toute leur vie. Le tabagisme peut également avoir un impact non négligeable sur le développement de l’enfant (physique et moteur).

Tabagisme et mort subite du nourrisson

Le tabagisme est également associé à un risque accru de syndrome de mort subite du nourrisson (SMSN). Qu’est-ce que le SMSN ? Le SMSN est la mort subite, soudaine et inattendue d’un bébé de moins d’un an apparemment en bonne santé.

Elle survient généralement pendant le sommeil. Sans que l’on puisse déterminer clairement la cause du décès, même après une autopsie approfondie.

Il existe de nombreux facteurs de risque de MSN, mais la cause exacte est inconnue 

Toutefois, il a été démontré que fumer des cigarettes augmente considérablement le risque de mort subite du nourrisson. On pense que le tabagisme peut réduire la quantité d’oxygène dans le sang du bébé, ce qui peut contribuer au SMSN.

“Il n’est jamais trop tard pour arrêter de fumer”, a déclaré Vivienne Nathanson, responsable de la santé et du bien-être de l’Association médicale britannique. “Arrêter de fumer n’est pas facile mais il existe de nombreux services de soutien qui peuvent vous aider”

Total
0
Shares