Qu’est-ce que la parentalité positive pour bébé ?

la parentalité positive : tout savoir

La parentalité positive est un processus qui met l’accent sur la compréhension, l’écoute et le développement de la confiance en soi des enfants. Il semble être un outil dont nous entendons parler le plus souvent à la radio ou à la télévision de nos jours. En effet, de plus en plus de parents s’y mettent et rejettent les anciennes pratiques traditionnelles, mais comment se passe réellement la parentalité positive du bébé ?

Que faut-il savoir sur la parentalité positive ?

Être un bon parent, c’est donner à ses enfants la possibilité de relever tous les défis et de devenir propriétaires du bateau. Il s’agit de pouvoir leur donner les outils nécessaires pour devenir compétents, responsables et capables. C’est une façon de faire prendre conscience aux enfants d’eux-mêmes, de leur esprit, de leur corps et de leur âme et cela fait partie du concept de non-violence.

Établir des relations de confiance, de communication, de dialogue et non de conflit avec les enfants est nécessaire pour assurer un développement favorable et optimal. Il est également important de pratiquer l’empathie avec vous-même et de vous regarder avec compassion lorsque vous faites une erreur. Une telle approche avec vous-même peut guider l’enfant vers une meilleure relation avec son “moi” et ainsi lui éviter les problématiques inutiles, surtout celles qui s’entassent avec le temps et qui font souffrir l’enfant ou le bébé dès qu’il/elle commence à comprendre ce qui se passe autour de lui/elle.

On ne songe pas vraiment (ou très rarement) à la parentalité positive quand il s’agit de bébés. En général, les relations sont prédéfinies par un modèle déjà existant ou, du moins, un modèle de parentalité inculqué par nos parents. C’est un effet de reproduction de ce que nous avons vu faire, même si ce n’est qu’à un certain degré.

Les critère de la parentalité positive

Il est certain que de nombreux parents tentent d’éviter de faire les mêmes erreurs que leurs parents, “je ferai mieux, je serai un meilleur parent” : cependant, la réalité n’est pas aussi clémente. Et tant que vous n’êtes pas plongé dans le contexte, vous ne pouvez pas réellement juger une situation ou même dire que vous seriez à la hauteur. Néanmoins, apprendre à décortiquer les méthodes parentales, à les comprendre et surtout à tester d’autres outils plus flexibles, c’est une excellente approche. D’ailleurs, la parentalité positive avec un enfant, un bébé, est basée sur 3 critères :

  • La bienveillance ;
  • La hiérarchie des relations ;
  • Les attentes.

Le rôle de la bienveillance dans la parentalité positive du bébé

savoir écouter son enfant

La compréhension de la compassion/bienveillance dans la parentalité positive des bébés est un besoin mondial, mais il existe également des opinions négatives sur sa signification. Nous voulons que nos enfants soient libres, mais nous ne savons pas nous respecter nous-mêmes et nos enfants. Avec la vague de santé que nous vivons, nous savons que nous ne désirons plus diviser les communautés et vivre dans une communauté hiérarchique. Il y a un désir de bien prendre soin de nos enfants, mais nous n’avons pas beaucoup de modèles à suivre où la bienveillance vient stopper toute réaction excessive avec un enfant/bébé. On s’attend souvent à ce que l’enfant/bébé comprenne à la première tape sur les mains, qu’il/elle arrête ses bêtises ; mais certains d’entre nous ont gardé des mauvaises habitudes jusqu’à l’âge adulte.

L’essentiel est de savoir regarder en nous, de voir nos propres points négatifs pour ne pas mettre l’enfant dans une situation où il/elle doit être “parfait”. La compassion envers votre enfant est la clé de la parentalité positive. En d’autres termes, être bienveillant(e) avec l’enfant vous permet de vous rapprocher de lui/elle, surtout à un âge précoce où le bébé ne comprend pas tout de suite ce qui se passe.

Total
0
Shares